Coup d'envoi pour les travaux du complexe sportif et culturel

31/01/2020 à 14:00

Les travaux du complexe culturel et sportif ont commencé. Ouverture prévue au cours de la saison 2021-2022. Le projet du complexe culturel et sportif a été adopté en 2012 par le Conseil communautaire de Chartres métropole. Des recours ont retardé le démarrage du chantier. En ce mois de janvier, les travaux préparatoires ont commencé. Karine Dorange, vice-présidente de Chartres métropole et élue référente du projet, précise : « C’est parti ! Ce complexe accueillera de grands spectacles sportifs et culturels. Il est situé au cœur du Pôle gare et sera accessible par tous les moyens de transport, à pied, à vélo, en bus et bien sûr par le train. Les transports publics de Chartres métropole adapteront leur offre au calendrier de ces manifestations. Le C’Chartres Métropole Handball, club résident, s’installera au cours de la saison 2021-2022. Toutes les équipes qui évoluent en championnat national pourront également y jouer. » Au bout des deux années de travaux, le complexe abritera une grande salle de spectacles culturels et sportifs et tous les équipements annexes. Son salon de réception offrira aux spectateurs une terrasse avec vue directe sur la cathédrale. Son toit paysager permettra à tous d’avoir accès à un jardin-belvédère, sauf bien entendu pendant les événements sportifs et les concerts, pour des raisons de sécurité évidentes. Une réponse à des besoins Le besoin est aujourd’hui patent. En matière de concerts et de spectacles, la salle Ravenne de Chartrexpo peut accueillir seulement 700 spectateurs. La salle Chichester, en fait un simple hall d’exposition, peut en accueillir davantage, mais les artistes refusent bien souvent de s’y produire pour cause d’acoustique inadaptée… On sait par ailleurs que Chartrexpo doit disparaître, un parc d’exposition moderne devant être construit sur l’un des terrains libérés par l’ancienne base aérienne 122, aujourd’hui appelée provisoirement plateau nord-est. La préparation de la programmation artistique du nouveau complexe commencera dans quelques mois, un délai de 12 à 18 mois étant d’usage en la matière. En matière sportive, la halle Jean Cochet et ses 1 400 places (au grand maximum) apparaît nettement insuffisante pour accueillir le public qui souhaite assister aux grandes rencontres de handball et de basket (on doit malheureusement refuser du monde régulièrement). La future grande salle du complexe pourra, quant à elle, accueillir : • 3 810 spectateurs en configuration handball ; • 4 037 spectateurs en configuration basket-ball ; • 4 198 spectateurs en concert assis/debout ; • 3 390 spectateurs en spectacles assis.